Des ransomwares à l'oeuvre en France

Dans la semaine écoulée, deux entreprises du bassin roannais ont été rançonnées numériquement. Concrètement, un utilisateur de PC installe à son insu un "ransomware" qui crypte l'intégralité des fichiers des disques durs, les rendant inutilisables. La victime reçoit ensuite un e-mail qui propose la clé de décryptage contre rançon.

Ransomware, par Wikipédia : "Un ransomware, ou rançongiciel, est un logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles. Pour ce faire, un rançongiciel chiffre des données personnelles puis demande à leur propriétaire d'envoyer de l'argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer.

Un ransomware peut aussi bloquer l'accès de tout utilisateur à une machine jusqu'à ce qu'une clé ou un outil de débridage soit envoyé à la victime en échange d'une somme d'argent. Les modèles modernes de rançongiciels sont apparus en Russie initialement, mais on constate que le nombre d'attaques de ce type a grandement augmenté dans d'autres pays, entre autres l'Australie, l'Allemagne, les États-Unis.".

Les experts de l'Arsenal tiennent à attirer votre attention sur les risques encourus. La perte de vos données, ou de milliers d'euros de rançon, peut sérieusement impacter votre activité. Nous tenions à vous rappeler la nécessité de sauvegarder vos données, richesse stratégique de votre société.
Dans les deux cas roannais, nous n'avons pas encore pu déterminer si le logiciel malveillant provenait d'une pièce jointe ou d'une fausse mise à jour d'un player. Nous vous incitons donc à la plus grande vigilance, et à informer vos équipes de ce risque majeur.

Des cyber-attaques contre de nombreux sites Internet français sont également en cours actuellement. Là encore, des mesures de protection et de sauvegarde sont indispensables pour préserver vos serveurs et vos données.

Parmi les experts de l'Arsenal Numérique, deux sont particulièrement qualifiés pour apporter leur expertise sur ces attaques et sur les contre-mesures : Cyril Dumoulin et José Frederico.

Mots-clés: CONSEIL INFORMATIQUE, HAUTE DISPONIBILITE SITE WEB